Collection La Petite littéraire

Jean-Pierre Levaray Tue ton patron

« Eh oui, j’ai tué mon patron. Il ne pouvait pas en être autrement. J’avais perdu mes plus belles années entre les murs de son entreprise, j’avais vu quelques copains y mourir, j’y avais usé ma santé, mais ça n’a pas empêché qu’un jour je reçoive ma lettre de licenciement. J’ai fait partie de la dernière charrette. Jeté comme un Kleenex, ni plus ni moins. Le restant de ma vie cassée, vidée. Il fallait bien que quelqu’un paie et je n’ai pas eu de mal à savoir qui. Je suis allé dans son antre, là où il dirige tout. Je l’ai traqué, suivi. J’ai appris à connaître son milieu, à rencontrer son entourage et ses congénères… Et un jour, plutôt une nuit… »

L’auteur

Jean-Pierre Levaray est né en 1955. Ouvrier dans l’industrie chimique, chroniqueur au Monde libertaire et à CQFD, il est l’auteur de récits poignants sur la condition ouvrière dont Putain d’usine (L’Insomniaque, 2002), Tranches de chagrin (L’Insomniaque, 2006) et À quelques pas de l’usine (Chants d’ortie, 2008).

L’illustrateur

Gil est né en 1959. Il a publié plusieurs recueils de dessins, parmi lesquels Le Monde n’est pas une marchandise (No Pasaran, 2007). De 1984 à 2000, il a participé aux activités du fanzine et du label On a faim ! avec Jean-Pierre.

Tue ton patron - Remix

Jean-Pierre Levaray a publié dans Le Monde libertaire de l’été 2010 un nouveau dénouement de ce roman. Où le narrateur-héros n’est plus l’ouvrier, mais le patron…
- À lire sur notre blog.

Revue de presse

- Le Monde libertaire.
Tue ton patron, un roman social très noir. Prolo dans l’industrie chimique, Jean-Pierre Levaray écrit généralement des livres sur la condition ouvrière, la vie en usine, les luttes, les espoirs, les désillusions… Avec Tue ton patron, le militant syndical et libertaire, passe au roman noir.
Dans J’ai engagé un tueur, film d’Aki Kaurismaki, le personnage incarné par Jean-Pierre Léaud engageait un tueur pour se suicider après un licenciement. Le courage lui manquait pour mettre fin lui-même à ses jours… Dans Louise-Michel, film de Gustave Kerven et Benoît Delépine, le personnage incarné par Yolande Moreau engageait un tueur pour liquider le patron voyou qui s’était volatilisé en une nuit avec la caisse et les machines de l’entreprise. Dans Tue ton patron, le personnage imaginé par Jean-Pierre Levaray n’a besoin de personne pour arriver à ses fins. D’une, malgré le traumatisme causé par son départ forcé, il n’a pas envie de se flinguer. De deux, même si ce n’est pas un acte évident, il va buter son taulier tout seul comme un grand […]. « Déguisé en arme », le vengeur anonyme attend le moment propice. Squattant un appartement secret conçut pour la maîtresse d’un précédent PDG, il veille. « En haut de cette tour, du haut de mon mirador, j’observe et je réfléchis à comment faire. Je suis le ver dans le fruit. Patrons, décideurs, entrepreneurs, boss, crapules, tremblez, je vais faire un exemple...  » Paco.

Illustrations de Gil
Coédition avec Unity Rockers
152 pages - 8 euros
Parution : février 2010
ISBN 978-2-918059-10-3

Acheter ce livre en ligne