Hors collection

Sébastien Fontenelle La Position du penseur couché

Petites philosophies du sarkozysme.
Enquête sur les nouveaux réactionnaires.

« Courageux, certes, mais jamais jusqu’à la témérité, nos penseurs aiment à se présenter, non pour ce qu’ils sont, car ils n’assument pas complètement cette réalité, mais comme des rebelles. Des briseurs de tabous. Ils pensent du côté du manche, et dorment, en fidèles chiens de garde, en travers de la porte qui protège les puissants, mais se revendiquent, on va le voir, de l’iconoclasme : ainsi le moindre valet de la pensée dominante peut-il, au prix de minuscules manipulations, se poser en maquisard… Pour ce faire, « on » vide les mots de leur sens, on les tord, on leur fait dire autre chose que ce qu’ils dis(ai)ent communément – et ce faisant, on tord aussi, on tord surtout, car c’est bien sûr la finalité de ce jeu dangereux, la réalité : jusqu’à la nier, purement et simplement. Et on pose éventuellement les jalons d’une pensée politicienne : le sarkozysme… »

Pendant des mois, Sébastien Fontenelle, journaliste et pamphlétaire, auteur d’Impunités françaises et d’Un juge au-dessus des lois, a analysé les textes et propos des « intellectuels de cour », en s’arrêtant plus particulièrement sur Alain Finkielkraut, véritable figure de proue d’un courant qui s’attache à salir et à détruire toute pensée progressiste. Voyage au cœur de l’idéologie dominante. Ad nauseam.

Première édition en format poche. Texte revu et actualisé.

Sur la toile

- Le blog de Sébastien Fontenelle
- Le site du dessinateur Nono le Hool’s

Revue de presse

- L’Humanité, samedi 10 novembre 2007
« Sébastien Fontenelle décrypte les fondements idéologiques du "sarkozysme", qui consiste à présenter comme "révolutionnaire" un programme qui ne veut pas en finir qu’avec Mai 68. »

- Témoignage chrétien, jeudi 22 novembre 2007
« Bien avant son interview à Haaretz qui fit scandale en 2005, Alain Finkielkraut développait une stupéfiante tolérance pour l’extrême droite (…). »

- Politis, jeudi 22 novembre 2007
« Un pamphlet à déguster impérativement (… ). »

- Le Combat syndicaliste, novembre 2007
« Sébastien Fontenelle nous transporte, ad nauseam, au cœur de l’idéologie dominante, celle de la haine des pauvres et de l’altérité (… ). »

- No Pasaran, novembre 2007
« Les pages s’avalent à une vitesse folle, avec cette frénésie que seuls les ouvrages primordiaux savent instaurer (… ). »

- Expression Immigrées Françaises, novembre 2007
« Libertalia fait œuvre de salut public en rééditant cette fois le livre de Sébastien Fontenelle. »

Le livre dans l'agenda

  • Aucun rendez-vous à venir.

Le livre dans le blog

  • Aucun article dans le blog.

Illustrations : Nono le Hool’s
204 pages - 7 euros
Parution : 01/10/07
ISBN 978-2-9528292-8-1